Le gâteau au beurre de ma grand-mère

Pour ce 2 décembre, je ne vous emmène pas au bout du monde, mais vous propose plutôt une séance nostalgie.

Ce gâteau au beurre, c’est un peu ma madeleine de Proust. C’est le gâteau que préparait ma grand-mère lorsque nous étions réunis le dimanche.

A l’époque, elle, elle le faisait « à l’oeil », sans trop connaître les proportions, et elle y mettait du muscle pour pétrir la pâte! Il fallait que le pâton fasse de petites bulles, disait-elle. Aujourd’hui, je serais bien incapable de le préparer sans regarder la recette, et c’est le robot qui travaille pour moi.

J’ai retrouvé il y a quelque temps la recette qu’elle avait écrite sur un petit bout de papier, et j’ai fini par reconnaître à peu près le goût que je connaissais.

En soi, ce n’est qu’une brioche, avec beaucoup de beurre, comme son nom l’indique. Vous avez vu les photos, ce n’est pas un gâteau exceptionnel et présentable, mais sa texture, sa saveur et surtout son origine la rendent unique. Voilà pourquoi je veux partager cette recette avec vous.

 

Le gâteau au beurre de ma grand-mère

375g farine
150g beurre mou
3 oeufs entiers
20g levure boulangère (ou 1/2 sachet de levure en poudre)
75g lait
1/2 càc sel

Faire fondre la levure boulangère dans un peu d’eau tiède et la laisser monter.

Dans le bol du robot muni du crochet, verser la farine et le sel. Faire tourner à faible vitesse (V1 sur Kenwood). Pendant que le robot tourne, verser les oeufs préalablement battus en omelette, puis le lait. Ajouter le beurre coupé en petits dés au fur et à mesure afin qu’ils s’intègrent bien à la pâte. Laisser tourner 5 minutes en tout.

Verser ensuite la levure fermentée, puis battre à vitesse moyenne pendant 10 minutes (V2 sur Kenwood). C’est là qu’on est censés voir les petites bulles apparaître! J’ai réussi la seule fois où je l’ai fait à la main, mais c’est épuisant! Par contre, au robot, c’est la seule pâte qui se détache réellement des parois, comme on le lit parfois dans les recettes des magazines.

La pâte se détache des parois

La pâte est bien élastique en fin de pétrissage


Après les 10 minutes de pétrissage, verser le pâton dans un moule qui va au four. Ma grand-mère le mettait dans un moule crénelé comme celui des charlottes, moi, je le mets dans un moule lisse. Le tout, c’est qu’il soit haut.

Avant la pousse

Prêt à cuire!

Laisser la pâte lever 2 heures, elle doit doubler de volume.

Enfin, cuire à four préchauffé environ 30 minutes à 180°.

Remarque

J’attire simplement votre attention sur le type de levure que vous utilisez : comme toujours, selon la levure que vous prenez, l’utilisation est différente. J’utilise de la levure déshydratée, à intégrer aux poudres (ça se lit à l’arrière des paquets de levure généralement), je la mets donc directement avec la farine et le sel au début des opérations. Mais certaines, comme la levure fraîche, se mélangent à l’eau et s’intègrent à la pâte après. Il faut être vigilant!

A demain pour une nouvelle case du calendrier de l’avent! Cette fois, nous partirons en voyage!

Désolée pour la qualité et l’agencement des photos, je suis obligée de poster avec mon téléphone. Je les arrangerai dès que possible!!

Publicités

Le Concorde, du Meilleur Pâtissier sur M6

Cette année encore, j’ai été fidèle à l’émission « Le Meilleur Pâtissier » sur M6, je cherchais l’inspiration pour les gâteaux de Noël, et grâce à Mercotte et son grimoire, j’ai trouvé mon gâteau au chocolat : le Concorde !

Si vous suivez l’émission, il fait partie de l’épreuve technique, dans laquelle les candidats n’ont que la recette sur une feuille et… leur imagination. Mais rassurez-vous, ici il n’y a pas de piège, je vous dis tout plus bas !

Lire la suite

Les petits gâteaux caramélisés aux amandes de Conticini

Ca faisait longtemps : une recette de Philippe Conticini… qui est en plus parue dans le mag Fou de Pâtisserie !

Ces petits gâteaux nous viennent en fait du nouveau livre de Conticini : « Gâteaux et gourmandises sans gluten et sans lactose ».

Lire la suite

Le gâteau moelleux noisette de Conticini, deuxième version

En tant que lecteurs aguerris, vous vous rappelez sûrement du gâteau moelleux à la noisette de Conticini, voici la version améliorée.

Les proportions sont un peu modifiées, le goût est encore développé, et surtout, il a rajouté de la crème fraîche, ce qui apporte plus de moelleux. Lire la suite