Le gâteau au beurre de ma grand-mère

Pour ce 2 décembre, je ne vous emmène pas au bout du monde, mais vous propose plutôt une séance nostalgie.

Ce gâteau au beurre, c’est un peu ma madeleine de Proust. C’est le gâteau que préparait ma grand-mère lorsque nous étions réunis le dimanche.

A l’époque, elle, elle le faisait « à l’oeil », sans trop connaître les proportions, et elle y mettait du muscle pour pétrir la pâte! Il fallait que le pâton fasse de petites bulles, disait-elle. Aujourd’hui, je serais bien incapable de le préparer sans regarder la recette, et c’est le robot qui travaille pour moi.

J’ai retrouvé il y a quelque temps la recette qu’elle avait écrite sur un petit bout de papier, et j’ai fini par reconnaître à peu près le goût que je connaissais.

En soi, ce n’est qu’une brioche, avec beaucoup de beurre, comme son nom l’indique. Vous avez vu les photos, ce n’est pas un gâteau exceptionnel et présentable, mais sa texture, sa saveur et surtout son origine la rendent unique. Voilà pourquoi je veux partager cette recette avec vous.

 

Le gâteau au beurre de ma grand-mère

375g farine
150g beurre mou
3 oeufs entiers
20g levure boulangère (ou 1/2 sachet de levure en poudre)
75g lait
1/2 càc sel

Faire fondre la levure boulangère dans un peu d’eau tiède et la laisser monter.

Dans le bol du robot muni du crochet, verser la farine et le sel. Faire tourner à faible vitesse (V1 sur Kenwood). Pendant que le robot tourne, verser les oeufs préalablement battus en omelette, puis le lait. Ajouter le beurre coupé en petits dés au fur et à mesure afin qu’ils s’intègrent bien à la pâte. Laisser tourner 5 minutes en tout.

Verser ensuite la levure fermentée, puis battre à vitesse moyenne pendant 10 minutes (V2 sur Kenwood). C’est là qu’on est censés voir les petites bulles apparaître! J’ai réussi la seule fois où je l’ai fait à la main, mais c’est épuisant! Par contre, au robot, c’est la seule pâte qui se détache réellement des parois, comme on le lit parfois dans les recettes des magazines.

La pâte se détache des parois

La pâte est bien élastique en fin de pétrissage


Après les 10 minutes de pétrissage, verser le pâton dans un moule qui va au four. Ma grand-mère le mettait dans un moule crénelé comme celui des charlottes, moi, je le mets dans un moule lisse. Le tout, c’est qu’il soit haut.

Avant la pousse

Prêt à cuire!

Laisser la pâte lever 2 heures, elle doit doubler de volume.

Enfin, cuire à four préchauffé environ 30 minutes à 180°.

Remarque

J’attire simplement votre attention sur le type de levure que vous utilisez : comme toujours, selon la levure que vous prenez, l’utilisation est différente. J’utilise de la levure déshydratée, à intégrer aux poudres (ça se lit à l’arrière des paquets de levure généralement), je la mets donc directement avec la farine et le sel au début des opérations. Mais certaines, comme la levure fraîche, se mélangent à l’eau et s’intègrent à la pâte après. Il faut être vigilant!

A demain pour une nouvelle case du calendrier de l’avent! Cette fois, nous partirons en voyage!

Désolée pour la qualité et l’agencement des photos, je suis obligée de poster avec mon téléphone. Je les arrangerai dès que possible!!

Publicités

Un dip à la pistache, sauce apéro

Les beaux jours reviennent, enfin on y croit, et les apéros aussi!

Voici donc une recette de dip, vous savez, les sauces dans lesquelles on trempe toutes sortes de légumes crus. C’est bon, léger, convivial, bref, c’est parfait pour l’été !

Lire la suite

Les croissants, version simple et rapide

Je vous propose aujourd’hui une recette de croissants qui nous a bien plu, surtout par sa réalisation : en effet, ici, pas de tourage !

Alors que pour des croissants « normaux », il faut préparer une pâte feuilletée levée, en pliant la pâte 6 fois sur elle-même et en attendant entre chaque tour, ici, c’est vous qui empilez manuellement vos 6 morceaux de pâte. D’où le gain de temps !

Lire la suite

Les beignets cuits au four

Mardi gras était la semaine dernière, il est encore temps de parler de beignets !

J’ai trouvé cette recette sur le site du Cooking Chef, j’étais dubitative sur le résultat final… Retrouvera-t-on le goût et l’aspect du beignet malgré l’absence de friture ?

Lire la suite

Les baguettes de pain maison

Après avoir vu le reportage sur le pain et les baguettes sur France 5 dimanche dernier, j’ai voulu remettre cet article au premier plan.
Vous y apprendrez que nombreux sont les boulangers qui achètent leur farine sur catalogue, mélangée à d’autres ingrédients plus ou moins naturels, comme des améliorants, des additifs ou des enzymes.
Au final, vous achetez votre pain plus cher qu’en grande surface, et c’est pourtant la même qualité.
Sympathique !

Lire la suite

Le cake au sucre brun de Fou de Pâtisserie

Lorsque j’ai vu ce cake au sirop d’érable dans le dernier numéro de Fou de Pâtisserie, j’ai craqué !

C’est la première fois que j’essaie une recette au sirop d’érable, et c’est une belle découverte. En plus il se prépare au robot, trop facile !

Lire la suite

Le match : Thermomix VS Cooking Chef

A ma gauche, casaque blanche, le Thermomix, de l’écurie Vorwerk.
A ma droite, casaque grise, le Cooking Chef, de l’écurie Kenwood.

Les deux robots sont en place, prêts à en découdre, il ne nous reste qu’à compter les points!
(ça mériterait bien la musique de Rocky tout ça, mais vous avez de la chance je sais pas mettre d’audio automatique!)

Lire la suite

La guimauve à la vanille

Après moult tests divers et variés pour arriver à un résultat potable, me voilà de retour pour une nouvelle recette !

Je vous propose ici la guimauve à la vanille de Mercotte, tout simplement parce que c’est la moins sucrée que j’ai trouvée !
Lire la suite

La sauce hollandaise

Sauce hollandaise

Pour accompagner vos poissons et Saint-Jacques pendant les fêtes, je vous propose une sauce hollandaise. Avec son goût bien citronné et sa texture crémeuse, elle sera parfaite !

La sauce hollandaise fait partie de mes sauces préférées, que je dévorerais seule avec une bonne baguette de pain… Miam !

Lire la suite

Le Parfait glacé à la fraise, citron vert et basilic de Julien Chamblas

En feuilletant le nouveau numéro de Fou de Pâtisserie, j’ai tout de suite tilté sur ce gâteau !

Fraise, citron vert, basilic, 3 produits que j’ai l’habitude d’utiliser et qui vont très bien ensemble.
Et je ne m’étais pas trompée, c’est délicieux !!! Parfait (comme son nom l’indique ^^) pour l’été, puisque très frais, même carrément glacé, léger, le basilic donne de la fraîcheur et le citron vert un peu de peps. Juste ce qu’il faut pour finir un repas en beauté !! Lire la suite