Noël en Colombie

Buenos dias!! Bonjour!!

Bienvenido a Colombia! Bienvenue en Colombie!

Dernière escale en pays chaud, où Noël est fêté pendant les vacances d’été. Ici, cet évènement est célébré de façon grandiose en musique, en lumière, mais c’est aussi l’un des pays les plus croyants du monde, et leur religiosité se ressent dans la manière dont ils abordent la période de fêtes.

Noël est un évènement très important en Colombie, à tel point que les décorations remplissent les rayons et les vitrines des magasins dès le début septembre. Mais le réel début des festivités a lieu le 7 décembre, le jour des bougies (Día de las Velitas).
Dans toutes les villes du pays, les municipalités et les habitants déposent partout, dans les rues, les centres commerciaux, les maisons, les parcs, des milliers de bougies et de lanternes. Elles sont allumées avant la tombée de la nuit, et brûlent jusqu’au 8 décembre au matin, jour dédié à Marie depuis que Pie IX a publié le dogme de l’Immaculée Conception le 8 décembre 1854.

C’est un tel évènement que la plupart des enfants font leur première communion le 7 décembre. C’est donc une fête de très grande valeur symbolique, pour laquelle les gens ouvrent les portes de leurs maisons, et s’invitent entre voisins pour partager du vin et des gâteaux. C’est aussi à cette occasion qu’ils décorent leur sapin de Noël et leur maison, remplie de décorations de toutes sortes. Il n’est d’ailleurs pas rare qu’un Père Noël s’invite sur le canapé!

Les rues et les façades de tous les bâtiments s’illuminent et croulent sous le poids des guirlandes électriques. Le budget alloué aux illuminations (alumbrado navideno) à Medellin, l’une des dix villes les plus étonnantes au monde pour admirer les illuminations, s’élève même à 10 millions de dollars, pour 27 millions de lampes!

Depuis quelques années, pendant la période de fêtes, à Bogota, circule un train de Noël, la Sabana. C’est un ancien train totalement réaménagé et décoré de guirlandes électriques. Il est long de 400 mètres, comporte 14 voitures, et peut transporter 600 voyageurs, sur la vieille voie de chemin de fer rouverte spécialement pour l’occasion, et qui passe en plein centre de la ville. Le Père Noël fait des apparitions régulières dans le train, pour le bonheur de tous!

Du 16 au 24 décembre, pendant neuf jours, se tient la novena de Alguinados. C’est un ensemble de prières écrites au XVIIIè siècle par un missionnaire équatorien, Fernando Larrea Jesus, et modifiées par Soeur Maria Ignacia au XIXè siècle, qui les orienta vers la naissance de Jésus.

Tous les soirs, comme Marie et Joseph se déplaçaient d’auberge en auberge, une prière est lue par une personne différente. Les familles et amis se réunissent pour prier ensemble. Chaque novena se termine par des chants des bergers, les Villancicos, accompagnés d’instruments de musique, parfois même faits maison.

Dans beaucoup de villes, les croyants se regroupent à l’église, pour prier autour de crèches vivantes.

Les Colombiens sont croyants, mais ont également un grand sens de l’humour. Ils lancent des défis et font des petits jeux avec la famille, les amis et les collègues, jusqu’à la veille de Noël, et mettent en jeu de petits cadeaux.

Le repas du réveillon, le 24 décembre, est différent selon les régions. On retrouve fréquemment de la dinde farcie ou du jambon à l’os cuit au four, accompagnés de sauce sucrée, aux pruneaux ou aux pommes. On mange également de l’ ajiaco, un ragoût au poulet, ou bien de la lechona, un plat à base de cochon de lait, de pois et de riz.

En dessert, on trouve des buñuelos, des beignets farcis, ou des hojuelas, des gâteaux à base de jus d’orange spécifiquement préparés pour Noël. La natillas, une crème dessert d’origine espagnole, et les figues confites sont aussi des incontournables.

Les Colombiens fêtent Noël avec beaucoup d’alcool. Jugez par vous-mêmes : 74 millions de bouteilles d’aguardiente, l’eau de vie locale, et 42 millions de bouteilles de rhum sont vendues à cette occasion, dans un pays qui compte 49 millions d’habitants!

Ce n’est pas le Père Noël qui livre les cadeaux, mais l’Enfant Jésus, el niño Dios. Les enfants les trouvent le 25 décembre au matin sous le sapin, mais également souvent sous leur oreiller!

Le Père Noël essaie de percer, mais la ferveur est encore très forte et les Colombiens refusent que Noël soit une fête totalement commerciale.

Feliz Navidad!! Joyeux Noël!!

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s