L’origine de la Couronne de l’Avent

Nous continuons notre série sur l’Avent et les traditions de Noël. Aujourd’hui, je vous dévoile l’histoire de la couronne de l’Avent.

Depuis toujours, dans les pays du Nord, il est de coutume de mettre des branches de sapin dans les maisons pour chasser les mauvais esprits de l’hiver, en symbolisant la nature toujours vivante malgré le froid et la nuit.

Les premières couronnes de l’Avent seraient apparues au XVIème siècle en Allemagne luthérienne, sûrement sous l’influence des Frères Moraves, une secte protestante très ancienne.

On raconte qu’au milieu du XIXè siècle, dans un orphelinat de Hambourg, les enfants étaient excités à l’approche de Noël et demandaient toujours au pasteur, Heinrich Wichern, combien de temps il restait à attendre. Celui-ci finit par leur construire une couronne de bois, agrémentée de vingt petits cierges rouges et quatre grands cierges blancs. Ainsi, pendant l’Avent, ils allumaient chaque jour un cierge rouge, et chaque dimanche un cierge blanc.

couronne 24 bougies

Depuis, la couronne est composée de branches de sapin, parfois de gui et houx, de pommes de pin et de rubans de couleur. Sont fixées dessus quatre bougies, que l’on allume chaque dimanche de l’Avent. Elles sont souvent rouges, couleur du feu et de la lumière, mais en Suède, elles sont blanches, pour symboliser la pureté, et en Autriche, elles sont même violettes, signe de pénitence.

Tous les éléments qui la composent sont bien sûr symboliques :
Le vert des branches représente l’immortalité, l’attente du renouveau après les longs mois d’hiver
Le rouge des rubans et des bougies, la vie et la passion
La flamme des bougies, la lumière qui combat les ténèbres

Même les bougies ont chacune une signification :
La première symbolise le pardon à Adam et Eve
La deuxième, Abraham et la foi
La troisième, David et la joie
Et la quatrième, les prophètes et leur message de paix et de justice

Evidemment, la couronne en houx et en gui rappelle la couronne d’épines du Christ lors de la Passion.

Et, les détails étant toujours importants, chez les Chrétiens, après avoir béni la couronne, on allume toujours les bougies dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.

couronne suspendue

La couronne de l’Avent peut être posée à plat sur la table, ou suspendue à la porte d’entrée. Cette tradition aussi a commencé en Allemagne, mais plus récemment, lors de la Première Guerre Mondiale. Elle s’est ensuite répandue dans les pays anglo-saxons lorsqu’ils ont émigré aux Etats-Unis. Là, elle est devenue aussi signe d’hospitalité. Dans les maisons où une couronne est accrochée à la porte, les hôtes sont toujours accueillis chaleureusement.

Ainsi, la couronne de l’Avent, comme le calendrier, symbolise l’attente de Noël, et permet de voir le temps passer plus vite jusqu’aux fêtes !

Publicités

Une réflexion au sujet de « L’origine de la Couronne de l’Avent »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s