Les sablés viennois de Ladurée

Retour au sucré aujourd’hui, avec une recette trouvée dans le deuxième numéro de Fou de Pâtisserie. C’est, paraît-il, la recette originale des sablés viennois de Ladurée. Recette qui ressemble fort à celle des Spritz bredele, des petits gâteaux secs préparés à Noël dans l’Est de la France et en Allemagne.

Spritz bredele signifierait littéralement gâteaux à la douille. Vous savez maintenant à quoi vous attendre, il faudra sortir vos poches à douille !

Les sablés viennois de Ladurée

Version imprimable : clic

Pour 25 sablés

190g beurre pommade
1 pincée de sel
75g sucre glace
½ càc vanille en poudre
1 blanc d’oeuf
225g farine T45

Préchauffer le four à 150° chaleur tournante.

Verser un fond d’eau chaude dans un grand saladier, et placer un autre saladier dedans. Ceci vous permettra de faire un semblant de bain-marie, et de ne pas renverser toute l’eau sur votre plaque (j’ai testé pour vous…)

Couper le beurre en morceaux, et le mettre dans le saladier. Le malaxer au fouet jusqu’à ce qu’il soit très pommade, comme une crème. Ce n’est pas évident au départ mais petit à petit, il ramollit. Y incorporer le sucre glace, la poudre de vanille puis le blanc d’oeuf, en mélangeant au fouet entre chaque.

Les sablés viennois de Ladurée

Verser sur ce mélange la farine tamisée, puis l’incorporer à la cuillère en bois, seulement jusqu’à ce que le mélange soit homogène. Pas plus, pour ne pas forcer la pâte.

Les sablés viennois de Ladurée

Transvaser la pâte dans une poche à douille*, puis pocher des formes en S de 3cm de large et 4cm de long (ou la forme que vous voulez, finalement!) sur une plaque à pâtisserie recouverte d’une Silpat ou un papier sulfu.

Enfourner pour 15 à 20 minutes, jusqu’à ce que les sablés soient dorés.

Pour le décor, vous pouvez les laisser refroidir et les saupoudrer d’un peu de sucre glace.

Les sablés viennois de Ladurée

* Petite remarque : ne remplissez pas trop votre poche à douille, sinon ça déborde, c’est une catastrophe, j’ai (encore) testé pour vous!

Les sablés viennois de Ladurée
On peut même écrire des lettres… Si j’avais été intelligente, j’aurais écrit Noël, c’était plus de saison !

 

A demain pour un nouvel article !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s