Pâtisson, coppa et noisette

Pâtisson coppa noisette

Depuis le début de l’année, je suis inscrite à une AMAP, vous devez connaître, on en parle de plus en plus. C’est une association qui permet de passer directement du producteur au consommateur.
C’est bien, c’est bio, c’est local.

En plus ça fait travailler les méninges : c’est la surprise chaque semaine, on ne sait pas quels légumes seront dans le panier, et en ce moment il y a des espèces bizarres que je n’ai jamais cuisinées : fenouil, blette, et… pâtisson !

Je me suis retrouvée avec mon pâtisson entre les mains, mais à part décorer la cuisine je ne savais qu’en faire…

Pâtisson
Voilà le bestiau…

J’ai finalement réussi à le cuisiner, et en mixant quelques recettes, il s’est révélé très bon !

Le pâtisson, sa coppa et ses noisettes

(on dirait presque le nom d’une fable hihi)

Version imprimable : clic

Pour 2 personnes

1 pâtisson d’environ 500g
12 tranches de coppa¹
1 gousse d’ail
Quelques noisettes
Huile d’olive
Beurre
Sel, Poivre

Faire bouillir de l’eau avec du gros sel.
Couper le pâtisson en deux, enlever les pépins avec une cuillère, le verser dans l’eau bouillante et le laisser cuire une petite demi-heure.
Le pâtisson est cuit lorsqu’il est translucide et que la pointe d’un couteau rentre sans forcer.

Une fois cuit, jeter l’eau de cuisson et réserver le pâtisson afin qu’il refroidisse un peu.

Etaler les tranches de coppa dans une poêle et la faire cuire à feu vif quelques minutes, en la retournant à mi-cuisson².
Pendant que la coppa cuit, découper le pâtisson en cubes d’environ 3cm de large, en ne prenant que la pulpe, pas la peau évidemment ! (normalement, ainsi cuit, la peau se détache toute seule)

Débarrasser la coppa cuite et la réserver pour le dressage.

Dans la poêle qui a servi à cuire la coppa, verser un fond d’huile d’olive et un peu de beurre.
Une fois le mélange huile d’olive/beurre chaud, verser dans la poêle les cubes de pâtisson ainsi que la gousse d’ail coupée finement, du sel et du poivre.
Laisser cuire ainsi quelques minutes, en remuant fréquemment, le but est de colorer le pâtisson.

Reste à dresser : placer le pâtisson dans l’assiette, la coppa dessus, et parsemer quelques morceaux de noisettes concassées.

Remarques :

  • ¹ : Rien ne vous empêche de mettre des lardons à la place de la coppa! Moi j’aime la manger croustillante avec les mains !
  • ² : Je ne mets jamais de matière grasse quand je cuis coppa ou lardons, ils rendent suffisamment de gras eux-mêmes ! Par contre, attention, ça accroche plus à la poêle…

Le saviez-vous ?

Le pâtisson s’appelle aussi artichaut d’Espagne ou d’Israël !
Et en effet, il a un bon goût d’artichaut assez prononcé !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s