La nougatine

Nougatine maison

Ah la nougatine… C’est notre péché mignon à la maison !

Facile et rapide à préparer, c’est un vrai délice !

Il suffit d’une poêle, de sucre, de sirop de glucose et d’amandes hachées ou effilées.
Je préfère les prendre entières et les concasser moi-même, il y a plus de mâche ainsi, mais c’est au goût de chacun !

Quelques recommandations avant de commencer :

  • n’essayez pas d’en faire peu, c’est une recette où il faut suffisamment de matière pour que le caramel prenne uniformément. Les proportions que je vous donne rentrent parfaitement dans une poêle standard.
  • Oubliez le torchon pour concasser les amandes : on ne voit pas où on tape avec le rouleau, on tape plusieurs fois au même endroit et pas du tout à d’autres. C’est NUL !! Utilisez la technique Michalak et prenez une poche à douille (à bout fermé évidemment!). Technique magique ! Vous pouvez aussi prendre un sac de congélation, le tout est de trouver un contenant fermé et translucide. Et sur lequel vous pouvez taper.
  • N’essayez pas de concasser les amandes pendant que le caramel cuit, c’est un coup à le faire brûler. Mieux vaut les concasser PUIS commencer le caramel. C’est l’expérience qui vous parle…
  • Et enfin, l’expérience parle là aussi : utilisez une cuillère en bois pour manipuler le caramel.
    Jamais de caoutchouc/plastique/silicone/je-sais-pas-quoi-qui-finit-toujours-par-brûler !!! J’ai cramé deux spatules en silicone comme ça…

Après toutes ces indications, vous serez un as de la nougatine !

La nougatine

Pour 325g

125g sucre en poudre
100g sirop de glucose
100g amandes hachées ou effilées

Concasser grossièrement les amandes, si elles ne le sont pas déjà : les enfermer dans une poche à douille transparente non trouée et taper dessus avec un rouleau à pâtisserie jusqu’à la consistance désirée.
Garder ensuite les amandes concassées près de la gazinière. (ça c’est pour ne pas avoir à courir à l’autre bout de la cuisine alors que le caramel est prêt…)
Préparer aussi une Silpat ou une feuille de papier sulfu pas loin, pour verser dessus la nougatine chaude.

Dans une poêle, faire un caramel à sec : verser le sirop de glucose en premier, puis le sucre en poudre dessus, et faire cuire à feu moyen.
Ne pas toucher au sucre au départ, puis le sirop de glucose se met à bouillonner, le caramel commence à prendre et colorer par endroits. Vous pouvez alors remuer la poêle et la tourner sur le feu pour que le caramel devienne uniforme, puis en dernier lieu vous aider d’une cuillère en bois.

Une fois que le caramel a la couleur désirée, éteindre le feu puis verser les amandes concassées d’un coup dedans. Les mélanger dans la poêle à l’aide de la cuillère en bois.

Verser ensuite la nougatine chaude sur la Silpat ou la feuille de papier sulfu préparée et la travailler ensuite à convenance : je l’aplatis avec le dos de la cuillère en bois et obtient une épaisseur assez uniforme d’environ 3-4cm, mais si vous voulez un travail vraiment plus soigné, vous pouvez aplatir la nougatine à l’aide d’un rouleau à pâtisserie légèrement huilé, lorsqu’elle est encore bien chaude. Mais ATTENTION : ça brûle !!!

Nougatine

Il n’y a plus qu’à attendre qu’elle refroidisse un peu, puis vous pourrez la mettre dans toutes vos préparations. Si vous arrivez à ne pas la manger d’ici là.

En ce qui nous concerne, vous vous doutez bien que si je vous ai proposé de la nougatine, c’est que j’ai une idée derrière la tête… mais ce sera vendredi !

Version imprimable : clic

Enregistrer

Publicités

3 réflexions au sujet de « La nougatine »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s