Les sablés friables de Conticini

Sablés friables de Philippe Conticini

Après cette loooooongue recette de charlotte au chocolat, j’ai pensé qu’il était sage de vous proposer une recette simple et rapide à réaliser.

Voilà donc une recette de sablés de Philippe Conticini, ils sentent bon le beurre et sont bien friables, on les a dévorés au petit déjeuner !Mon seul problème a été l’oeuf de la dorure : évidemment c’est grâce à lui qu’ils étaient si beaux, mais comme on le voit sur les photos, le fait de le mettre seulement au-dessus des sablés donne une couche superficielle qui se détache quand on les coupe.
Rien de bien méchant, mais ça a soulevé beaucoup de questions : est-ce qu’il aurait fallu en mettre même sur les côtés ? et si on ne met rien, c’est vraiment moins beau ?

Bref. Il faudra enquêter !

Pour le reste, je n’avais pas tous les ingrédients indiqués (la farine complète et le sucre inverti), j’ai donc rusé. Tout est écrit dans les ingrédients plus bas !

Les sablés friables de Philippe Conticini

Pour une vingtaine de sablés, de 6,5cm de diamètre¹

300g beurre pommade
160g cassonade
1 càc sel fin (4g)
420g farine T55
60g farine complète (j’ai mis 480g de farine T55 en TOUT)
10g sucre semoule (ou 20g sucre inverti)
1 paquet levure chimique (10g)
Les graines d’1 gousse de vanille (= 1 càc rase poudre de vanille)
1 oeuf entier (facultatif, pour la dorure)

Dans le bol du robot muni du batteur K², verser le beurre pommade la cassonade, le sucre semoule et les crémer à vitesse mini, jusqu’à ce que le mélange soit homogène.

Dans un saladier, mélanger ensemble la farine, le sel et la levure.

Verser dans la cuve du robot les graines de vanille et les poudres mélangées (la farine, le sel et la levure). Mélanger de nouveau à vitesse mini.

Sablés friables de Philippe Conticini
La fin du mélange

Verser la pâte sur une Silpat ou papier sulfu, puis la fraiser (ie. appuyer sur la boule de pâte avec la paume de la main 2 ou 3 fois).

Recouvrir d’une deuxième Silpat. Etaler au rouleau jusqu’à 5 à 6mm d’épaisseur.

Laisser reposer au frigo au moins 3 heures, pour que la pâte ait le temps de durcir.

Décoller la Silpat du dessus et emporte-piécer chaque sablé à 6cm de diamètre environ, jusqu’à épuisement de la pâte.

Sablés friables de Philippe Conticini

Avec un pinceau, badigeonner le dessus de chaque sablé à l’oeuf battu.

Remettre au frigo 45 minutes.

Préchauffer le four à 160°, puis dorer une deuxième fois les sablés.

Les faire cuire à 160° environ 15 minutes, jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés.

Remarques :

  • ¹ :Pas besoin de chercher une dimension très précise : j’ai pris un verre à moutarde pour emporte-piécer (d’où les 6,5cm)… Il suffit de trouver un objet d’environ 6cm de diamètre !
  • ² : Le batteur K est nommé « feuille » ailleurs que chez Kenwood. Sinon vous pouvez aussi mélanger la pâte à la main. Mais dans ce cas il vous faudra plus de muscles !

Sablés friables de Philippe Conticini

Version imprimable : clic

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s