Les tuiles biscuitées de Philippe Conticini

tuiles biscuitées Conticini

En me baladant sur Facebook, j’ai vu que Conticini avait publié une recette de tuiles.
Rapides à faire, parfaites pour accompagner le café ou pour donner du croquant à un dessert crémeux (ah ce teasing ! 😉 ).

A peine le temps de lire la recette que le four préchauffait déjà !

Que vous dire… c’est HYPER rapide à faire, d’une simplicité renversante, il suffit de tout mélanger ! et très bon. Elles sont craquantes au bord et restent moelleuses au centre.
C’était la promesse à la fin de la recette, et elle est tenue !

Cerise sur le gâteau, ou plutôt pistache sur la tuile , j’ai décidé de mettre de la pistache dessus, mais on peut y mettre ce qu’on veut !

Les tuiles biscuitées de Philippe Conticini

Pour 25 tuiles

100g beurre mou
80g sucre semoule
10g huile de noisette ou huile de noix, ou au pire d’huile neutre
25g farine T45 + 35g farine de châtaigne (ou alors 60g EN TOUT de farine T45)
1 oeuf battu en omelette
1 blanc d’oeuf
1 pincée de fleur de sel
1 gousse de vanille fendue et grattée
Pour la déco : un peu de pistache, lin doré, graines de sésame, noisette…

Faire préchauffer le four à 180°C chaleur tournante.
Ramollir le beurre au fouet¹, jusqu’à ce qu’il soit pommade.
Ajouter le sucre, puis tous les éléments un par un, toujours en remuant bien au fouet.

tuiles biscuitées Conticini

Sur une plaque à pâtisserie recouverte de Silpat ou papier sulfu, faire des petits tas de pâte bien espacés² avec une cuillère à café. [NB : J’ai pris 2 càc, pour faire comme une quenelle puis pour « pousser » la pâte de la cuillère à la Silpat, c’est plus facile ainsi]

Aplatir chaque tas avec le dos d’une càc légèrement humide : préparer un petit bol d’eau à côté, et tremper rapidement la cuillère dedans avant d’aplatir chaque tas. Il faut bien la retremper dans le bol d’eau entre chaque tas, autrement la pâte colle très vite à la cuillère.

tuiles biscuitées Conticini
Pas assez d’espace entre les tas !

Saupoudrer chaque tas d’une pincée de déco choisie (pistache concassée ici)

Enfourner à 180°C pour 9 minutes. Il faut que les tuiles soient colorées sur les bords et dorées au centre.

tuiles biscuitées Conticini
C’est le Titanic, tout a coulé !

Si vous voulez les arrondir, il faut faire vite dès la sortie du four !
J’ai tout essayé : la bouteille en plastique, les moules à baguette… au final, le mieux, c’est le rouleau à pâtisserie !
Les tuiles sont suffisamment beurrées, pas besoin de mettre de papier sulfu dessous. Il faut seulement caler le rouleau pour ne pas qu’il s’enfuie…

Donc, dès la sortie du four, décoller les tuiles de la Silpat une par une et les mettre sur le rouleau à pâtisserie, en appuyant un peu pour qu’elles prennent la forme et restent bien rondes.

Une fois refroidies, les conserver dans une boîte hermétique.

tuiles biscuitées Conticini

Remarques :

  • ¹ : Comme il faisait très froid aujourd’hui, mon beurre était plutôt « pommade dur »… j’ai essayé de le ramollir au robot avec le fouet, mais il avait tendance à rentrer entre les branches du fouet. Bref, j’ai oscillé entre les vitesses 2 et max, et surtout j’ai bien ramené la pâte au centre avec une spatule juste avant de rajouter chaque élément. J’ai fini de bien tout remuer à la spatule.
  • ² : Il faut vraiment vraiment bien espacer vos tas !!! On le voit sur la photo, mes tuiles ont collé entre elles, et il a fallu que je les recoupe au couteau avant de les décoller… Il faut faire 5 ou 6 tas sur chaque Silpat mais pas plus !
Version imprimable : clic
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s