Trapani, le sel et l’ail

Trapani de nuit
Aujourd’hui, nous partons à Trapani, complètement à l’ouest de la Sicile.

Trapani est liée, par la forme de la ville, à la mythologie, mais surtout au sel marin.

La ville de Trapani a été construite sur une avancée sur la mer, avec deux pointes. Dans l’Antiquité, on croyait que c’était la faux que Déméter avait perdue en cherchant désespérément sa fille Perséphone.

Je vous raconte rapidement l’histoire : Déméter est la déesse des moissons, elle a une fille très belle, Perséphone, et la cache en Sicile, où elle la croit en sécurité. Mais Hadès, le dieu des Enfers, la voit et l’enlève pour en faire sa reine.
Déméter la cherche alors partout, et clame que rien ne poussera sur Terre tant qu’elle ne l’aura pas retrouvée.
Zeus finit par être mis au courant (la famine, ça creuse !) et ordonne à son frère Hadès de relâcher Perséphone avant que la Terre entière n’ait plus rien à manger. Hadès s’exécute, mais, malin, donne un grain de grenade à Perséphone, qui, un peu gourde, le mange.
Grave erreur ! Depuis, elle peut remonter sur Terre six mois de l’année, au printemps et en été, et doit retourner auprès d’Hadès les 6 autres mois.

Liceo Trapani
Le lycée… sympa non ?

Revenons à aujourd’hui, Trapani est une petite ville très sympa, mais je ne vais pas vous étonner, il y a un Duomo, d’autres églises, et des bâtiments baroques. Je ne m’étendrai pas dessus !

Poste Trapani
La Poste
Marché aux poissons Trapani
Le marché aux poissons

Par contre, de Trapani part la Route du Sel, qui commence précisément à Nubia, une petite localité juste à côté.

Salines Trapani
Les Salines

L’exploitation du sel sur la côte ouest de la Sicile remonte aux Phéniciens (leur civilisation a connu son essor entre 1200 et 300 avant JC. Ca ne nous rajeunit pas !). Ce sont eux qui ont commencé à installer des bassins pour recueillir le sel, et qui l’exportaient ensuite tout autour de la Méditerranée.
Depuis, toutes les civilisations qui se sont succédé ont continué à les exploiter, jusqu’à nos jours, même si maintenant la production est plus restreinte, et que les techniques d’extraction se sont mécanisées.

Salines Trapani
Les bassins

On peut voir plusieurs moulins à vent sur la côte, parce que tout commence par là : l’eau est pompée dans les moulins, puis placée dans différents bassins où elle s’évapore et ne reste au final que le sel.

Moulin à vent Trapani
Dites bonjour !

Nubia est aussi réputée pour un autre ingrédient : l’ail rouge.
Il est cultivé selon des méthodes ancestrales, cueilli et tressé à la main. Son goût est plus prononcé que l’ail blanc que l’on connaît, et il est surtout bien plus digeste !

J’aime beaucoup Nubia, je trouve cet endroit reposant, près de la ville dont on voit l’agitation au loin, et dans un calme absolu, sans bruit. Et les couleurs sur les salines, la mer et les îles Egades au fond, sont magnifiques au lever et au coucher de soleil.

Et puis il y a un resto (qui a dit « évidemment »???).
Très sympa, sans prétention, on y mange du poisson hyper frais, des pâtes maison, et puis surtout on profite de la vue !

Demain, recette de Noël… Préparez-vous, il va y avoir du temps de pousse ! Une idée ?

Publicités

Une réflexion au sujet de « Trapani, le sel et l’ail »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s