Le Gianduja

Gianduja maison
Le gianduja… voilà un nom que j’ai longtemps entendu, en particulier par Michalak qui en met très souvent dans ses recettes, sans vraiment savoir ce que c’était.
Je pensais que c’était une sorte de chocolat, un peu comme les différents noms de Valhrona, que c’était impossible à réaliser et encore plus à acheter.

Et puis j’ai cherché. Finalement, le gianduja (prononcez « dgandouia » (hum pardon pour les fanas de phonétique…)) bah c’est pas compliqué du tout !

Une fois que vous avez réalisé une magnifique pâte de noisette (clic ici pour voir la recette… t’as vu comment c’est bien fait !), il ne reste plus qu’à la mixer avec du chocolat au lait, et hop, voilà du gianduja maison ! Et on est parés pour les recettes de Michalak !

Avant de commencer la recette, un peu d’histoire grâce à l’ami Wiki :

Le gianduja est italien (tiens donc), plus précisément piémontais.
Il date du temps où Napoléon avait fait un blocus sur tous les produits importés par les anglais, dont le chocolat. Pour l’économiser, puisqu’il était devenu rare et cher, les pâtissiers piémontais, qui disposaient de noisettes produites sur place, ont alors mélangé noisettes et chocolat.

Mais pourquoi s’appelle-t-il gianduja ?
C’est le nom d’un des personnages de la Commedia dell’Arte. Un des marionnettistes avait rencontré un homme « haut en couleurs et en répartie » surnommé Gioan d’la douja (Jean de la chope (sympa le surnom)). Le personnage est devenu une marionnette, puis un symbole de la ville de Turin, là où les pâtissiers faisaient un chocolat à base de gianduja.

On trouve le gianduja, mis à part dans des recettes vraiment élaborées, souvent comme fourrage dans les bonbons au chocolat, ou encore comme parfum de glace.
On peut aussi par exemple en faire une mousse en le mélangeant à de la crème liquide (là je m’avance un peu pour la prochaine recette !).

Le gianduja

Pour 450g de gianduja

300g pâte de noisette
150g chocolat au lait

Faire fondre le chocolat coupé en morceaux et la pâte de noisette au bain-marie, en remuant un peu avec une maryse pour aider.

Gianduja maison bain marie
Recouvrir de film un plat de cuisson (pour ne pas vous battre pour le démouler).
Verser le gianduja dessus et le filmer au contact.
Laisser reposer au frigo une nuit, jusqu’à ce qu’il soit dur.

Vous pouvez ensuite l’utiliser !

Remarque :

C’est déjà très addictif pur. Je n’en avais fait que le tiers pour essayer, heureusement j’ai sauvé les grammes qu’il me fallait pour ma recette, mais j’ai mangé tout le reste !
Ca ressemble fort au Nutella. La différence c’est que le gianduja sent beaucoup plus la noisette. Et puis il n’y a pas d’huile du tout, il finit donc forcément par durcir.

Version imprimable : clic

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s