Les scones

Scones

Aujourd’hui j’ai décidé de visiter une autre île que la mienne.
Bien plus grande, bien plus fraîche (!), bien plus british, on part en Angleterre !

J’ai découvert les scones lors d’un séjour à Brighton. On les mangeait dans un petit salon de thé avec du miel, de la confiture, de la crème fouettée, dans une ambiance très kitsch, j’avais adoré !

J’ai longtemps tenté de refaire les mêmes, essayé de nombreuses recettes, mais rien ne m’a jamais convaincue.
Et puis un jour, en feuilletant le premier numéro de Fou de Pâtisserie, je suis tombée sur cette recette.

Ni une ni deux, j’ai pris mon saladier, allumé mon four, et j’ai commencé. Et c’est de loin la recette qui ressemble le plus aux vrais !

Dans la recette initiale, ils font leurs scones avec de la levure chimique (1 grosse càs) et ne font jamais lever la pâte. Ils mélangent tout, découpent et mettent au four dans la foulée.
Etant donné que je n’utilise que ma levure déshydratée, je fais toujours monter 2 fois 1h30.
Bref, faites attention au type de levure que vous utilisez, il faut toujours respecter les instructions sur le paquet si vous ne voulez pas être déçus !

Les scones

Pour environ 8 scones

250g farine
10g levure boulangère (ou 3,5g de levure sèche (1/2 paquet))
20g sucre en poudre (1 grosse càs)
1/2 càc sel
55g beurre mou en morceaux
15cl lait
1 oeuf pour la dorure (facultatif)

1) La pâte

Mettre la farine dans un saladier.
Incorporer la levure (réhydratée si levure boulangère), le sucre et le sel.

Ajouter le beurre.

Scones

 

Malaxer avec les doigts, jusqu’à ce que le mélange soit grossièrement sableux.
Scones

 

Creuser un puits au centre.
Verser le lait.

Mélanger le tout à la fourchette pour faire une pâte homogène. Si la pâte est bien mélangée, elle se décolle en grande partie des bords et ne doit pas coller.

Scones

 

Je n’ai jamais eu de problème avec ces proportions, mais si jamais la pâte est trop sèche, vous pouvez rajouter un peu de lait. Si elle est trop humide, rajoutez un peu de farine.
Couvrir avec un torchon et laisser pousser dans un endroit chaud 1h30/2 heures.
A l’issue la pâte n’a pas beaucoup gonflé mais on voit qu’elle a changé de texture (elle est un peu alvéolée).
Scones

 

2) Le façonnage

Une fois la première pousse finie, vous pouvez la découper, faire des ronds de 5cm de diamètre à l’emporte-pièce blablabla, soit faire une version plus « nature », vous prenez des petites boules de pâte (elles tiennent dans la paume de la main) que vous roulez un peu, avec les mains farinées évidemment, puis vous les déposez sur votre Silpat/feuille de papier sulfu, assez espacées les unes des autres puisqu’elles doivent gonfler.
Avec cette méthode je fais 8 à 9 boules.
Scones avant cuisson

 

Couvrir encore avec un torchon et laisser pousser dans un endroit chaud 1h30/2 heures.
Là les boules doivent avoir bien gonflé.

3) La cuisson

Préchauffer le four à 200°.
Badigeonner le dessus des scones avec l’oeuf battu en omelette (je ne le fais pas, ça dore quand même).
Cuire les scones 15 à 20 minutes, jusqu’à ce qu’ils soient dorés.

Il n’y a plus qu’à les couper en deux et mettre dessus ce que vous voulez : beurre, confiture, nutella (maison, c’est meilleur : clic !!)…

Scones

 

Version imprimable : clic

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s